Bien entretenir sa maison

Bien entretenir sa maison avec les Maisons Extraco

Votre maison est construite pour durer de nombreuses années. Elle nécessite cependant un minimum d'entretien, au-delà des nettoyages ménagers habituels.

Utilisez correctement votre système de ventilation

Votre maison est équipée d'un système de ventilation mécanique dont le fonctionnement obéit au principe suivant: l'air neuf entre par le séjour et les chambres (bouches d’aération dans les fenêtres) et est aspiré dans la cuisine, la salle bains et les WC, grâce à un ventilateur dans les combles. Le système est conçu pour éviter les condensations. La ventilation doit donc fonctionner en permanence et les bouches d'entrée et d'extraction d'air ne doivent jamais être obturées.

Entretenez les ouvrages en bois, la toiture et les joints de la salle de bain.

Les ouvrages en bois extérieurs, tels que fenêtres, volets, auvents, garde-corps, doivent être entretenus régulièrement. Refaites la peintures, les lasures ou le vernis tous les 3 à 5 ans selon l'état du bois.

Pour les menuiseries en aluminium nettoyées les périodiquement à l’aide d’une éponge non abrasive et d’eau tiède avec du détergent inerte (pH 5 à 7) et lubrifier 1 fois par an certaines pièces mécaniques nécessaires au bon fonctionnement.

La toiture peut être à l'origine de multiples sinistres d'infiltrations d'eau si vous négligez sa surveillance et son entretien. Nettoyez les gouttières après la chute des feuilles, et les moisissures sur les murs pour éviter un débordement et le passage d'eau sous la toiture.

Enlevez les mousses qui peuvent se développer à la jonction entre les tuiles. Elles peuvent provoquer des infiltrations d'eau. Surveillez les ouvrages qui contribuent à l'étanchéité (solins autour des cheminées, noues...).

En cas de chute de neige, surveillez vos combles si vous n'avez pas fait mettre d'écran sous la toiture.

Vérifiez que les chatières ne sont pas obstruées afin que la sous-face des tuiles ou des ardoises soit bien ventilée.

La parfaite étanchéité des joints au pourtour de la baignoire et du bac à douches est nécessaire pour éviter des problèmes d'humidité. Veillez à les reconstituer quand ils se dégradent.

Aménagements complémentaires : adressez-vous à des professionnels qualifiés

Si vous décidez de réaliser des aménagements complémentaires, consultez votre constructeur.

Il vous signalera les précautions à prendre pour que ces travaux soient faits dans les meilleures conditions.

L'installation d'un insert dans le foyer d'une cheminée demande beaucoup de précautions vis-à-vis des risques d'incendie, car les températures atteintes sont élevées. N'oubliez pas de faire ramoner chaque année le conduit de fumée et, à cette occasion, faites vérifier son étanchéité.

La transformation d'une charpente pour rendre un comble aménageable est délicate. Les risques de déformation ultérieure de la charpente sont grands si elle n'est pas conçue de manière rigoureuse.

Ne plantez pas d'arbres à proximité de la maison, ils pourraient provoquer un tassement des fondations en asséchant le sol sous celles-ci. Pour éviter tout problème, faites réaliser les travaux par des professionnels qualifiés.

Pour davantage de renseignements contactez Maisons Extraco ou l’Agence Départementale pour l'Information sur le Logement.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Le prêt épargne logement (PEL)

Principe Le PEL est un dispositif qui permet de contracter un prêt à un taux fixe prédéterminé après une phase d'épargne dont le terme est atteint au bout de 4 ans. A la suite de cela il peut soit être clôturé, vous récupérerez alors les fonds que vous aviez déposés ainsi que les intérêts produits, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Son principal avantage réside dans le fait que la somme empruntable sera considérée par la banque comme faisant partie intégrante de votre apport personnel. La durée minimale d’épargne est de 4 ans à compter de l’ouverture et au-delà de 10 ans, un PEL non clôturé ne peut plus recevoir de versement mais continue toutefois à générer des intérêts pendant 5 ans maximum. Les intérêts du PEL sont capitalisables et seront donc eux-mêmes producteurs d’intérêts l’année suivante. Le taux d’intérêt d’un PEL est d’ailleurs lié à la date à laquelle il a été ouvert : Taux de rémunération du PEL Date d’ouverture Taux Entre août 2003 et janvier 2015 2,5% Entre février 2015 et janvier 2016 2% Entre février 2016 et juillet 2016 1,5% Depuis le 1er août 2016 1% Si le PEL a été ouvert avant le 1er janvier 2018, l'obtention du prêt permet à son souscripteur de bénéficier d'une prime d’état. Convertir un PEL en Prêt Epargne Logement Pendant la période de détention du PEL, le détenteur accumule ce que l’on nomme des droits à prêt. Ces droits à prêt sont équivalents aux intérêts produits durant la phase d’épargne et permettent de déterminer le montant du Prêt Epargne Logement. Le prêt peut permettre notamment : L'achat et la construction d'un logement neuf ou ancien destiné à être votre résidence principale. Le financement de travaux ou amélioration du logement principal. Montant et durée du prêt Le montant maximum du prêt est de 92 000 €, et sa durée est de 2 à 15 ans. En cas de cumul de compte épargne logement (CEL) et PEL détenus par un même titulaire, le montant maximum du prêt peut atteindre 92 000 € et ces prêts doivent être consentis par le même établissement. Le taux d'intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL. Taux de rémunération du PEL Plan ouvert Taux d'intérêt du prêt Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994 6,32% Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 1997 5,54% Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 1998 4,80% Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999 4,60% Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000 4,31% Entre juillet 2000 et juillet 2003 4,97% Entre août 2003 et janvier 2015 4,20%% Entre février 2015 et janvier 2016 3,20%% Entre février 2016 et juillet 2016 2,70% Depuis août 2016 2,20% Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite

Le prêt d'accession sociale (PAS)

Le PAS est un prêt qui bénéficie d'une aide de l'Etat. Il est accordé à un taux avantageux aux personnes qui acquièrent leur résidence principale et aux propriétaires qui font des travaux dans le logement qu'ils occupent. Il a pour objectif de favoriser l'accession à la propriété des familles aux revenus modestes. Il est accordé par une banque ou un établissement financier ayant passé une convention avec l'État. Il est remboursable avec intérêts et peut financer jusqu'à l'intégralité du coût de l'opération. 1. CONDITION D'OBTENTION DU PAS Pour pouvoir obtenir un Prêt d’Accession Sociale, vos ressources doivent être inférieures à un plafond, qui varie selon le nombre de personnes qui occupent le logement et la localisation de celui-ci. Nombre de personnes Zone A Zone B1 Zone B2 Zone C 1 37 000€ 30 000€ 27 000€ 24 000€ 2 51 800€ 42 000€ 37 800€ 33 600€ 3 62 900€ 51 000€ 45 900€ 40 800€ 4 74 000€ 60 000€ 54 000€ 48 000€ 5 85 100€ 69 000€ 62 100€ 55 200€ 6 96 200€ 78 000€ 70 200€ 62 400€ 7 107 300€ 87 000€ 78 300€ 69 600€ 8 et plus 118 400€ 96 000€ 86 400€ 76 800€ 2. CONDITION D'OCCUPATION Le logement doit être occupé à titre de résidence principale au plus tard un an après la fin des travaux ou son acquisition. Dans certains cas, il peut être loué à titre temporaire ou prolongée, par exemple si le logement deviendra votre résidence principale au moment de votre retraite qui interviendra dans moins de 6 ans. Tous les cas particuliers et leurs conditions sur service-public.fr 3. CONDITIONS TENANT AU LOGEMENT Le PAS peut être accordé pour la construction ou l'acquisition d'un logement ou pour effectuer des travaux comme des travaux d'amélioration, d'économie d'énergie, d'agrandissement ou de transformation en logement d'un local non destiné auparavant à l'habitation. 4. CARACTÉRISTIQUES DU PAS Le montant du PAS peut couvrir jusqu'à 100 % du coût de votre opération : le prix du terrain, les frais d'assurance dommage-ouvrage, le coût des travaux… En revanche il ne couvre pas les frais de notaire. Vous pouvez compléter votre financement avec : votre apport personnel Un prêt à 0 % aidé par l'Etat Un prêt d'épargne logement Un prêt d'un organisme collecteur du 1 % logement (Action Logement) La durée du PAS est comprise entre 5 et 25 ans mais le contrat peut prévoir la possibilité de rallonger la durée du prêt jusqu'à 35 ans. Le taux du PAS varie selon l'établissement de crédit, sans pouvoir dépasser un taux maximum réglementé. Pour plus d'information sur le Prêt Accession Sociale, n'hésitez pas à contacter votre conseiller Maisons Extraco ou votre établissement de crédit. Taux maximum du PAS, selon la durée et le type de taux pratiqué Durée du prêt Taux fixe Taux variable Inférieure ou égale à 12 ans 3,20% 3,20% Entre 12 et 15 ans 3,40% 3,20% Entre 15 et 20 ans 3,55% 3,20% Supérieure à 20 ans 3,65% 3,20%
Lire la suite