Les avantages de la maison pour l’investissement locatif

Chaque année des familles cherchent une maison neuve ou récente à louer comme résidence principale... sans toujours la trouver. En effet, il est estimé que 70 % des Français préfèrent vivre en maison individuelle, alors que l’offre de logements locatifs est composée à 80 % d’appartements en collectif. Par ailleurs, 15 000 à 20 000 demandes de location en maison individuel resteraient aujourd’hui insatisfaites.

Pouvoir proposer une maison bien placée à proximité des services, des transports, des écoles, en résumé adaptée aux attentes d'une famille, c’est l'assurance de trouver des locataires sans difficulté qui resteront plus longtemps que dans un appartement et auront à cœur d'entretenir un cadre de vie valorisant. En effet, les locataires de maisons locatives restent en moyenne 80 mois contre 30 pour un studio (Indice PAP 2018) ce qui confère aux propriétaires une gestion moindre et davantage de sécurité.

La maison neuve réduit le risque de décote

Le territoire français est en déficit de logements depuis de nombreuses années et on estime qu’il faudrait construire 15 000 maisons pendant une décennie pour satisfaire les besoins en maisons locatives.

Par ailleurs, les risques de décote sont limités comme le souligne PAP. En effet, sur le long terme les prix n’ont jamais baissé depuis le 1er janvier 2001 où un indice de base à 1000 avait été établi pour atteindre 1700 au 1er juin 2013. Cet indice traduit donc une augmentation de valeur des maisons de 70% en 12 ans.

Cependant, il faut savoir choisir l'emplacement dans un secteur recherché, miser sur une maison qui ne fera pas forcément partie d'un ensemble de logements locatifs, susceptibles d'être revendus en même temps, et à proximité des commerces, services, transports, écoles etc pour pouvoir espérer une belle valorisation.

Enfin, de façon générale, les locataires s'approprient plus facilement une maison qu'un appartement et ont tendance à en prendre davantage soin.

Une valeur sûre

Investir en locatif dans un logement neuf conforme à la RT 2012, c’est acquérir un bien immobilier d’une valeur sûre, conforme aux préceptes du développement durable. En effet, les programmes immobiliers neufs RT 2012 intègrent la notion de conception bioclimatique (orientation optimale, valorisation de l’éclairage naturel…) et d’isolation renforcée qui confèrent à la qualité de conception et de construction propre à ces logements autant d’atouts pour la location ou la revente.

Ces biens assurent donc aux occupants de réelles économies d’énergie appréciables sur la durée. Les factures de consommations énergétiques étant généralement divisées par 3 elles constituent un argument majeur pour les locataires soucieux de leurs portefeuilles et de l’environnement.

Par ailleurs, en achetant un logement neuf, vous bénéficiez de la garantie de parfait achèvement, la garantie biennale de bon fonctionnement, la garantie décennale, des assurances dommages-ouvrages. Ce sont autant d’assurances sérénité qui vous protègent des défauts de conformité ou des éventuelles malfaçons.

Un patrimoine pour l’avenir

Retraite, rente, transmission, fiscalité… Quels que soient votre projet et vos objectifs, l’immobilier locatif offre de nombreux avantages.

Face à l’incertitude ambiante du marché, il est important de prendre des dispositions anticipatoires pour maintenir votre niveau de ressources sur le long terme.

Les loyers que vous percevez peuvent vous garantir un complément de revenu stable et récurrent. L’investissement locatif est aussi une solution stratégique pour préparer l’avenir de vos enfants, financer leurs études supérieures, faciliter leur entrée dans la vie.

Frais de notaires réduits, exonération de taxe foncière, aides fiscales et financières.

La construction d’une maison neuve permet aux acquéreurs de bénéficier de frais de notaire nuls, quand ils se montent à environ 3% du montant de la transaction dans l’immobilier neuf et à environ 8% dans l’immobilier ancien.

Deuxième atout de l’investissement immobilier locatif neuf : l’exonération de taxe foncière. Un logement neuf peut en effet bénéficier d’une exonération de taxe foncière pendant 2 ans. Pour cela, il suffit d’effectuer une déclaration auprès du service des impôts fonciers dans un délai de 90 jours après l’achèvement du logement neuf. Ce dernier devant être conforme à la règlementation thermique RT2012.

Investir dans un bien immobilier neuf à faible consommation énergétique ouvre droit aux avantages de la loi Pinel : une réduction d’impôt sur le revenu pouvant aller jusqu'à 21% du prix de revient du bien immobilier et étalée sur 12 ans.

Notons que le dispositif Pinel se concentre sur les grandes agglomérations en manque de logements. La demande locative y est donc importante. C’est une sécurité supplémentaire pour les investisseurs.

Les autres avantages de la maison neuve

Confier la construction de sa maison à un constructeur c’est aussi la certitude d’être livré entre un an et un an et demi par opposition à l’investissement locatif collectif qui prend généralement plus de 2 ans avec un promoteur.

Enfin, construite en lotissement ou hors lotissement, la maison neuve ne supporte pas les charges d'une copropriété classique, ce qui représente une économie non négligeable et une tranquillité d'esprit pour le propriétaire.

Les articles qui pourraient vous intéresser

Lire la suite

Le prêt épargne logement (PEL)

Principe Le PEL est un dispositif qui permet de contracter un prêt à un taux fixe prédéterminé après une phase d'épargne dont le terme est atteint au bout de 4 ans. A la suite de cela il peut soit être clôturé, vous récupérerez alors les fonds que vous aviez déposés ainsi que les intérêts produits, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Son principal avantage réside dans le fait que la somme empruntable sera considérée par la banque comme faisant partie intégrante de votre apport personnel. La durée minimale d’épargne est de 4 ans à compter de l’ouverture et au-delà de 10 ans, un PEL non clôturé ne peut plus recevoir de versement mais continue toutefois à générer des intérêts pendant 5 ans maximum. Les intérêts du PEL sont capitalisables et seront donc eux-mêmes producteurs d’intérêts l’année suivante. Le taux d’intérêt d’un PEL est d’ailleurs lié à la date à laquelle il a été ouvert : Taux de rémunération du PEL Date d’ouverture Taux Entre août 2003 et janvier 2015 2,5% Entre février 2015 et janvier 2016 2% Entre février 2016 et juillet 2016 1,5% Depuis le 1er août 2016 1% Si le PEL a été ouvert avant le 1er janvier 2018, l'obtention du prêt permet à son souscripteur de bénéficier d'une prime d’état. Convertir un PEL en Prêt Epargne Logement Pendant la période de détention du PEL, le détenteur accumule ce que l’on nomme des droits à prêt. Ces droits à prêt sont équivalents aux intérêts produits durant la phase d’épargne et permettent de déterminer le montant du Prêt Epargne Logement. Le prêt peut permettre notamment : L'achat et la construction d'un logement neuf ou ancien destiné à être votre résidence principale. Le financement de travaux ou amélioration du logement principal. Montant et durée du prêt Le montant maximum du prêt est de 92 000 €, et sa durée est de 2 à 15 ans. En cas de cumul de compte épargne logement (CEL) et PEL détenus par un même titulaire, le montant maximum du prêt peut atteindre 92 000 € et ces prêts doivent être consentis par le même établissement. Le taux d'intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL. Taux de rémunération du PEL Plan ouvert Taux d'intérêt du prêt Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994 6,32% Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 1997 5,54% Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 1998 4,80% Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999 4,60% Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000 4,31% Entre juillet 2000 et juillet 2003 4,97% Entre août 2003 et janvier 2015 4,20%% Entre février 2015 et janvier 2016 3,20%% Entre février 2016 et juillet 2016 2,70% Depuis août 2016 2,20% Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite