Modèle de maison EX83PLPBWGIRT12
3 chambres

Plan de maison 3 chambres

4
3
83 m²
Ref : EX83PLPBWGIRT12
Construisez cette maison de plain pied de 83m2 habitables avec garage intégré.
REGLEMENTATION THERMIQUE 2012.
3 chambres, espace jour de 39m2 avec bow window, local technique, salle de bain, WC indépendant - baie vitrée. Lire la suite

Les modèles de maisons qui pourraient vous intéresser

SL-Jan-15-006-PP

SL-Jan-15-006-PP

129 m² 3
Maison de plain pied en L de 129 m2 habitables. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Entrée sur bel espace jour (séjour-cuisine) de 57 m2 - 3 chambres - salle de bain - WC indépendant. Nombreuses options de série : Porte de garage et volets motorisés, douche a l'italienne, Adoucisseur d'eau, ...
SL-AOUT-15015-PP

SL-AOUT-15015-PP

109 m² 3
maison de plain pied avec garage intégré, REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 comprenant entrée sur belle pièce de vie avec cuisine ouverte, 2 chambres, 1 suite parentale avec salle de douche, cellier, salle de bain, cellier, WC, volets roulants motorisés, chauffage au sol par pompe à chaleur, ...
SL-Jan-15-005-PP

SL-Jan-15-005-PP

97 m² 3
Maison de plain pied en L de 97.5 m2 habitables. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Entrée sur bel espace jour (séjour-cuisine) de 40m2 - 3 chambres - salle de bain - WC indépendant. Nombreuses options de série : Porte de garage et volets motorisés, douche a l'italienne, Adoucisseur d'eau, ...
Voir tous les modèles et plans
Conseils

Le prêt épargne logement (PEL)

Principe Le PEL est un dispositif qui permet de contracter un prêt à un taux fixe prédéterminé après une phase d'épargne dont le terme est atteint au bout de 4 ans. A la suite de cela il peut soit être clôturé, vous récupérerez alors les fonds que vous aviez déposés ainsi que les intérêts produits, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Son principal avantage réside dans le fait que la somme empruntable sera considérée par la banque comme faisant partie intégrante de votre apport personnel. La durée minimale d’épargne est de 4 ans à compter de l’ouverture et au-delà de 10 ans, un PEL non clôturé ne peut plus recevoir de versement mais continue toutefois à générer des intérêts pendant 5 ans maximum. Les intérêts du PEL sont capitalisables et seront donc eux-mêmes producteurs d’intérêts l’année suivante. Le taux d’intérêt d’un PEL est d’ailleurs lié à la date à laquelle il a été ouvert : Taux de rémunération du PEL Date d’ouverture Taux Entre août 2003 et janvier 2015 2,5% Entre février 2015 et janvier 2016 2% Entre février 2016 et juillet 2016 1,5% Depuis le 1er août 2016 1% Si le PEL a été ouvert avant le 1er janvier 2018, l'obtention du prêt permet à son souscripteur de bénéficier d'une prime d’état. Convertir un PEL en Prêt Epargne Logement Pendant la période de détention du PEL, le détenteur accumule ce que l’on nomme des droits à prêt. Ces droits à prêt sont équivalents aux intérêts produits durant la phase d’épargne et permettent de déterminer le montant du Prêt Epargne Logement. Le prêt peut permettre notamment : L'achat et la construction d'un logement neuf ou ancien destiné à être votre résidence principale. Le financement de travaux ou amélioration du logement principal. Montant et durée du prêt Le montant maximum du prêt est de 92 000 €, et sa durée est de 2 à 15 ans. En cas de cumul de compte épargne logement (CEL) et PEL détenus par un même titulaire, le montant maximum du prêt peut atteindre 92 000 € et ces prêts doivent être consentis par le même établissement. Le taux d'intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL. Taux de rémunération du PEL Plan ouvert Taux d'intérêt du prêt Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994 6,32% Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 1997 5,54% Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 1998 4,80% Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999 4,60% Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000 4,31% Entre juillet 2000 et juillet 2003 4,97% Entre août 2003 et janvier 2015 4,20%% Entre février 2015 et janvier 2016 3,20%% Entre février 2016 et juillet 2016 2,70% Depuis août 2016 2,20% Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite
Lire la suite

Assurance Dommages-Ouvrage

L’assurance dite "ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE" est une assurance OBLIGATOIRE que doit souscrire le Maître de l'ouvrage par un contrat à son propre nom concernant son projet de construction. Cette assurance est une GARANTIE CONTRE TOUS LES DEFAUTS GRAVES DE LA CONSTRUCTION Voir PDF : Comment bien utiliser votre assurance "Dommages - Ouvrage Quels sont les dommages concernés ? LES DOMMAGES QUI COMPROMETTENT LA SOLIDITÉ DE LA MAISON. Il s'agit, par exemple : de fissures graves de murs d'un important affaissement de dallage d'un effondrement de charpente LES DOMMAGES QUI RENDENT LA MAISON INHABITABLE OU QUI NUISENT GRAVEMENT A SON OCCUPATION NORMALE d'infiltrations d'eau dans la maison par une fissure de la façade d'une rupture de canalisation encastrée dans un plancher d'infiltrations d'eau par la toiture Bien utiliser votre Assurance "Dommages - Ouvrage" ! Vous êtes propriétaire d'une maison de moins de 10 ans. Un sinistre lié à la construction apparaît. Avant de le déclarer à votre assureur, recherchez d'abord une solution avec le constructeur. Si cela s'avère nécessaire, faites ensuite jouer votre assurance "Dommages-Ouvrage". Elle garantit: la solidité et l'habitabilité de votre maison, pour les sinistres couverts par la garantie décennale uniquement. Vous devez donc vérifier qu'il ne s'agit pas de dommages non couverts, ou entrant dans le cadre d'une autre assurance. En procédant de cette manière, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir une réparation rapide, en vous évitant le tracas de démarches inutiles ou inappropriées. Pour déclarer un sinistre à votre assureur ! Envoyez une lettre recommandée avec demande d'avis de réception. Utilisez l'imprimé mis à votre disposition par l'assureur. La déclaration doit préciser le numéro du contrat d'assurance, les nom et adresse du propriétaire et la construction assurée, la date de réception ou à défaut la date de première occupation des locaux ainsi que la date d'apparition des dommages. Décrivez avec soin le défaut, sa nature, sa localisation et son Importance. Précisez, le cas échéant, les mesures d'urgence que vous avez dû prendre. N'oubliez pas qu'une déclaration incomplète oblige l'assureur à vous réclamer les renseignements manquants. Cela entraîne des retards dans le règlement de votre problème. Attention! Ne déclarez à l'assurance que les dommages couverts par la garantie décennale. (Sauf en cas de garantie complémentaire mentionnée dans votre contrat.) L'assurance DO ne remplace pas le SAV du constructeur ! Le constructeur doit réparer les défauts de construction apparents et signalés à la réception. Il doit aussi réparer : tous ceux qui apparaissent pendant la première année après la réception ceux qui affectent des éléments d’équipement dissociables du gros œuvre, pendant deux ans après la réception La réception a lieu le jour où : les travaux sont terminés vous acceptez votre maison avec ou sans réserves le constructeur vous remet les clés Vous signez un procès-verbal de réception dans lequel vous indiquez, s'il y en a, les défauts apparents. Vous devez envoyer une copie de ce document à votre assureur dommages-ouvrage pour l'informer de la date de réception de votre maison. L'assurance dommages-ouvrage n'est pas une assurance multirisque habitation. Débordement de baignoire ? Fuite de machine à laver ? Incendie ? Les dommages liés à l'utilisation de votre maison relèvent de votre assurance multirisque. Ne les déclarez pas à votre assureur dommages-ouvrage. L'assurance dommages-ouvrage ne couvre pas les défauts d'entretien ou le mauvais usage de votre maison Un défaut apparait pendant les travaux ? Demandez au constructeur de le réparer. Par lettre recommandée, en lui fixant un délai raisonnable. Passé ce délai, et seulement en cas de résiliation du marché, adressez une déclaration de sinistre à votre assureur. Un défaut est apparent à la réception ? Notez-le dans le procès-verbal de réception. Prévenez le constructeur: il doit le réparer au titre de la garantie de parfait achèvement. S'il n'intervient pas, demandez-lui de le faire par lettre recommandée en lui fixant un délai raisonnable. Si vous n'obtenez pas satisfaction, adressez une déclaration de sinistre à votre assureur.
Lire la suite
LES RECHERCHES ASSOCIÉES
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *  
* Champs obligatoires
ENVOYER