Modèle de maison ETG_R_SS_CA_64m2_1ch_P13092
1 chambres

Plan de maison 1 chambres

3 à 5
1
64 m²
Ref : ETG_R_SS_CA_64m2_1ch_P13092
Maison à étage de 64m2 habitables au RDC et combles à l étage aménageables sur sous-sol complet.
REGLEMENTATION THERMIQUE 2012.
Au RDC entrée sur espace jour (séjour-cuisine) de 42m2 - 1 chambre - salle d'eau - cellier - WC indépendant - à l'étage combles aménageables - menuiseries aluminium - chauffage par pompe à chaleur. Lire la suite

Les modèles de maisons qui pourraient vous intéresser

SL-Jan-15-006-PP

SL-Jan-15-006-PP

129 m² 3
Maison de plain pied en L de 129 m2 habitables. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Entrée sur bel espace jour (séjour-cuisine) de 57 m2 - 3 chambres - salle de bain - WC indépendant. Nombreuses options de série : Porte de garage et volets motorisés, douche a l'italienne, Adoucisseur d'eau, ...
ETG_L_GI_147m2_4ch_P13750

ETG_L_GI_147m2_4ch_P13750

147 m² 4
Maison à étage en L de 147m2 habitables avec garage intégré. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Au rez de chaussée : entrée avec placard - cuisine ouverte sur séjour 48m2 - 1 bureau - 1 suite parentale - cellier et WC, à l étage : 2 grandes chambres - salle de bain - WC - salon d étage.
PLP_V_GA_120m2_4ch_P13266

PLP_V_GA_120m2_4ch_P13266

120 m² 4
Maison de plain pied en Y de 120m2 habitables avec garage intégré. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Entrée avec placard, bel espace jour (séjour-cuisine) de 50m2 - 4 chambres - salle de bain - WC indépendant - cellier - garage 32m2 - menuiseries et volets roulants électriques aluminium.
Voir tous les modèles et plans
Conseils

Le prêt action logement (PAL)

Le Prêt d'Action Logement (ex-1% logement) Afin de financer la construction ou l’acquisition de votre logement il est possible de compléter votre prêt principal ou votre apport avec des prêts complémentaires et cumulables comme par exemple le Prêt « Action Logement ». Ce prêt est accordé si les conditions suivantes sont remplies : être salarié d'une entreprise privée non agricole employant au moins 10 salariés et adhérente au Comité Interprofessionnel du Logement (CIL). Enfin le logement doit être occupé à titre de résidence principale. De plus certaines conditions concernent le logement. Le logement doit être construit ou acquis sur le territoire métropolitain ou dans un département d'outre-mer. Le logement doit respecter des conditions de performance énergétique qui sont celles de la RT 2012. La durée du prêt est libre mais ne peut dépasser 20 ans et le montant maximum correspond à 30% du coût total de l'opération et dépend de la zone d’implantation : Montant du prêt Action Logement selon la zone d'implantation du bien Zone d'implantation Montant minimum Montant maximum Zone A 15 000€ 25 000€ Zone B1 15 000€ 20 000€ Zone B2 7 000€ 15 000€ Zone C 7 000€ 10 000€ Son taux d’intérêt de 1 %. A ce taux d’intérêt de base, l’emprunteur devra ajouter le coût de son assurance de prêt immobilier. Ces montants peuvent être majorés à hauteur de 16.000 € maximum, dans la limite de 50% du coût des travaux spécifiques d'accessibilité et d’adaptation du logement aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Par ailleurs, une majoration du prêt (de 5.000 € à 10.000 €) concernera les salariés qui sont dans certaines situations : acquéreurs d'un logement dans le cadre de l'accession sociale à la propriété (opérations Prêt social location-accession [PSLA] ou logements situés dans les zones faisant l'objet d'une convention de rénovation urbaine). les anciens locataires d’HLM ou les jeunes de moins de 30 ans . acquéreurs de logements dans le cadre de la vente HLM. OÙ DÉPOSER LA DEMANDE DE PRÊT ? Le salarié dépose sa demande de prêt auprès de son employeur. S'il s'agit d'un logement neuf, ou ancien dans lequel des travaux doivent être effectués, la demande d'octroi de prêt en cas de mobilité professionnelle, doit être présentée dans les 24 mois à compter du changement de lieu de travail entrainant un changement de domicile. Le prêt « Accession » d'Action Logement n'est pas accordé automatiquement. L'emprunteur doit s'adresser à l'organisme collecteur auprès duquel son entreprise verse sa participation à l'effort de construction ou à l'organisme collecteur le plus proche (CIL/CCI). Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite
Lire la suite

A lire avant de construire partie 2 - Période de construction

2. LA PÉRIODE DE CONSTRUCTION DE VOTRE MAISON 2.1 Comment payer les travaux ? 2.1.1 Le principe Le paiement des travaux est échelonné au fur et à mesure de leur avancement. La loi vous interdit d'autoriser le constructeur à percevoir par avance le ou les prêts que vous aurez obtenus. 2.1.2 Les modalités Vérifiez au moment où des fonds vous seront réclamés qu'ils correspondent à l'échelonnement prévu au contrat dont le pourcentage maximum du prix convenu doit être le suivant :15 % à l'ouverture du chantier, y compris les sommes versées avant cette ouverture. 25 % à l'achèvement des fondations 40 % à l'achèvement des murs 60 % à la mise hors d'eau 75 % à l'achèvement des cloisons et à la mise hors d'air 95 % à l'achèvement des travaux d'équipement, de plomberie, de menuiserie et de chauffage Vous pouvez demander à visiter le chantier avant de régler les appels de fonds pour constater que les travaux dont le paiement vous est réclamé ont bien été effectués.Votre établissement prêteur ne pourra procéder au paiement sans votre accord écrit. 2.2. La réception des travaux Cas 1. - Vous êtes assisté par un professionnel : Vous ne constatez aucun défaut d'exécution, ni aucun vice apparent : vous acceptez la réception sans réserve et vous payez le solde du prix.Vous constatez des malfaçons ou l'absence de conformité des travaux au contrat: vous mentionnez les réserves au procès-verbal. Vous pouvez consigner jusqu'à la réparation,auprès d'un tiers, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix. Cas 2. - Vous n'êtes pas assisté par un professionnel : La loi vous accorde un délai supplémentaire de huit jours à compter de la remise des clés qui suit la réception pour dénoncer les vices apparents que vous n'avez pas signalés lors de la réception. Cette dénonciation doit intervenir par lettre recommandée avec accusé de réception. 1. Le jour de la réception, vous ne constatez aucun défaut d'exécution ni vices apparents : Vous acceptez la réception sans réserve, mais vous disposez encore d'un délai de huit jours à compter de cette date pour signaler les vices apparents.a) A l'issue du délai de huit jours, si vous n'avez eu aucune réserve à formuler, vous devez payer le solde. b) Si vous décelez des vices apparents au cours de ce délai supplémentaire, vous devez les dénoncer, par lettre recommandée, avant son expiration. Vous pouvez consigner auprès d'un tiers, jusqu'à l'exécution des réparations des malfaçons, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix de la maison. 2. Lors de la réception vous constatez des malfaçons, l'absence de conformité des travaux au contrat : Vous mentionnez vos réserves au procès-verbal. Vous pouvez consigner jusqu'à réparation, auprès d'un tiers, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix. Les vices apparents non décelés lors de la réception peuvent également être dénoncés dans les conditions évoquées en b. étant précisé que le montant de la somme maximale pouvant être consignée, à la suite de malfaçons, ne peut excéder 5 % du prix. Cas général. - Travaux non achevés : Lorsque la non-exécution de travaux entraîne un retard de livraison, vous pouvez réclamer les pénalités de retard de livraison qui sont prévues au contrat. A défaut de paiement par le constructeur de ces pénalités, adressez-vous à l'établissement qui a accordé sa garantie de livraison. La garantie de livraison apportée par l'établissement de crédit ou d'assurance cesse ses effets lorsque les réserves formulées ont été levées.
Lire la suite
LES RECHERCHES ASSOCIÉES
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *  
* Champs obligatoires
ENVOYER