REF-105-PLP - 4 chambres

Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Photo 1
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Photo 2
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Photo 3
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Photo 4
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Vignette 1
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Vignette 2
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Vignette 3
Modèle de maison REF-105-PLP 4 chambres  : Vignette 4

Plan de maison 4 chambres

5
4
105 m²
Ref : REF-105-PLP
Ce modèle plain-pied de 105m² de notre gamme REFERENCE vous séduira par le confort de vie qu'offre son agencement. Idéalement pensé, ce modèle propose des zones jour et nuit séparées. Vous évoluerez avec votre famille dans un vaste espace jour traversant d'environ 40m², une cuisine ouverte américaine avec un accès au cellier, WC indépendants, une salle de bain et enfin 4 belles chambres. Prestations de qualité : menuiseries aluminium gris anthracite, porte d'entrée acier vitrée, volets roulants motorisés et intégrés à la maçonnerie, chauffage par climatisation réversible avec pompe à chaleur, pack domotique. Nombreuses options disponibles. Lire la suite

Ces plans de maisons peuvent vous intéresser

PLP_V_GA_120m2_4ch_P13266

PLP_V_GA_120m2_4ch_P13266

120 m² 4
Maison de plain pied en Y de 120m2 habitables avec garage intégré. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Entrée avec placard, bel espace jour (séjour-cuisine) de 50m2 - 4 chambres - salle de bain - WC indépendant - cellier - garage 32m2 - menuiseries et volets roulants électriques aluminium.
ETG_L_GI_147m2_4ch_P13750

ETG_L_GI_147m2_4ch_P13750

147 m² 4
Maison à étage en L de 147m2 habitables avec garage intégré. REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Au rez de chaussée : entrée avec placard - cuisine ouverte sur séjour 48m2 - 1 bureau - 1 suite parentale - cellier et WC, à l étage : 2 grandes chambres - salle de bain - WC - salon d étage.
PLP_V_GI_132m2_3ch_P6119

PLP_V_GI_132m2_3ch_P6119

132 m² 4
Maison de plain-pied en V de 132 m² habitables avec garage intégré REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Au RDC, entrée - cuisine ouverte sur séjour 57 m² - 3 chambres dont une avec dressing - 1 bureau - 1 salle de bain - cellier - WC.
Voir tous les plans de maisons
Conseils

Construire en toute sécurité

Nous vous présentons un petit comparatif entre les deux contrats existants : CONTRAT DE MAISON INDIVIDUELLE (CMI) CONTRAT DE MAITRISE D'OEUVRE Le constructeur de maisons individuelles s'engage dans le cadre d'une réglementation très précise qui l'oblige à un résultat. Le maître d'œuvre loue / vend ses compétences pour la réalisation d'une maison individuelle, sans obligation de résultat. Réglementation Le contrat de construction est soumis à la loi n° 90.1129 obligatoire depuis décembre 1991. Une norme définit la maîtrise d'œuvre mais pas la loi. Coût de la construction Le prix est défini clairement dans le contrat et les prestations non comprises sont également clairement évaluées. Le maître d'œuvre donne un prix estimatif qui ne deviendra définitif qu'à la signature de chaque marché d'entreprise. Contrat Les conditions du contrat ont été très précisément définies par le législateur de manière à éviter toutes ambiguïtés entre le client et son constructeur. Le maître d'œuvre a un rôle d'assistant vis à vis de son client. Il n'est pas partie prenante aux différents marchés. Il n'a pas d'obligation de résultat. Il y a autant de marchés que d'entreprises. Refus de prêt et de permis Remboursement de toutes les sommes versées. Au besoin, un cautionneur prend lieu et place du constructeur. Le maître d'œuvre n'est pas tenu de rembourser les honoraires perçus pour ce qu'il a réalisé. Aucun texte ne l'y oblige. Assurance de dommages à l'ouvrage EXTRACO a compris une assurance dommage ouvrage dans le prix de ses maisons. Il appartient au client de la souscrire. Le coût de cette assurance peut aller jusqu'à 5% du prix de la maison. Obligation de résultat EXTRACO a une obligation de résultat. C'est un interlocuteur unique. Le maître d'œuvre n'a aucune obligation de résultat. Elle revient à chaque entrepreneur exécutant. Pour résumer Dans le cadre du contrat de construction, tous ces points sont clairement définis. Le législateur a eu le souci de protéger les intérêts du client et de prévenir la réparation des sinistres éventuels, tant sur le plan financier que technique. Tous ces points sont clairement définis : Réception Modalités de paiement Délais d'exécution Retard Caution financière Dépôt de bilan Remboursement d'acompte Conditions suspensives Notice d'information Conditions résolutoires Travaux non compris dans le prix Dans le cadre du contrat de maîtrise d'œuvre, aucun de ces points n'est défini par le législateur : Réception Modalités de paiement Délais d'exécution Retard Caution financière Dépôt de bilan Remboursement d'acompte Conditions suspensives Notice d'information Conditions résolutoires Travaux non compris dans le prix
Lire la suite

A lire avant de construire partie 2 - Période de construction

2. LA PÉRIODE DE CONSTRUCTION DE VOTRE MAISON 2.1 Comment payer les travaux ? 2.1.1 Le principe Le paiement des travaux est échelonné au fur et à mesure de leur avancement. La loi vous interdit d'autoriser le constructeur à percevoir par avance le ou les prêts que vous aurez obtenus. 2.1.2 Les modalités Vérifiez au moment où des fonds vous seront réclamés qu'ils correspondent à l'échelonnement prévu au contrat dont le pourcentage maximum du prix convenu doit être le suivant :15 % à l'ouverture du chantier, y compris les sommes versées avant cette ouverture. 25 % à l'achèvement des fondations 40 % à l'achèvement des murs 60 % à la mise hors d'eau 75 % à l'achèvement des cloisons et à la mise hors d'air 95 % à l'achèvement des travaux d'équipement, de plomberie, de menuiserie et de chauffage Vous pouvez demander à visiter le chantier avant de régler les appels de fonds pour constater que les travaux dont le paiement vous est réclamé ont bien été effectués.Votre établissement prêteur ne pourra procéder au paiement sans votre accord écrit. 2.2. La réception des travaux Cas 1. - Vous êtes assisté par un professionnel : Vous ne constatez aucun défaut d'exécution, ni aucun vice apparent : vous acceptez la réception sans réserve et vous payez le solde du prix.Vous constatez des malfaçons ou l'absence de conformité des travaux au contrat: vous mentionnez les réserves au procès-verbal. Vous pouvez consigner jusqu'à la réparation,auprès d'un tiers, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix. Cas 2. - Vous n'êtes pas assisté par un professionnel : La loi vous accorde un délai supplémentaire de huit jours à compter de la remise des clés qui suit la réception pour dénoncer les vices apparents que vous n'avez pas signalés lors de la réception. Cette dénonciation doit intervenir par lettre recommandée avec accusé de réception. 1. Le jour de la réception, vous ne constatez aucun défaut d'exécution ni vices apparents : Vous acceptez la réception sans réserve, mais vous disposez encore d'un délai de huit jours à compter de cette date pour signaler les vices apparents.a) A l'issue du délai de huit jours, si vous n'avez eu aucune réserve à formuler, vous devez payer le solde. b) Si vous décelez des vices apparents au cours de ce délai supplémentaire, vous devez les dénoncer, par lettre recommandée, avant son expiration. Vous pouvez consigner auprès d'un tiers, jusqu'à l'exécution des réparations des malfaçons, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix de la maison. 2. Lors de la réception vous constatez des malfaçons, l'absence de conformité des travaux au contrat : Vous mentionnez vos réserves au procès-verbal. Vous pouvez consigner jusqu'à réparation, auprès d'un tiers, une somme pouvant aller jusqu'à 5 % du prix. Les vices apparents non décelés lors de la réception peuvent également être dénoncés dans les conditions évoquées en b. étant précisé que le montant de la somme maximale pouvant être consignée, à la suite de malfaçons, ne peut excéder 5 % du prix. Cas général. - Travaux non achevés : Lorsque la non-exécution de travaux entraîne un retard de livraison, vous pouvez réclamer les pénalités de retard de livraison qui sont prévues au contrat. A défaut de paiement par le constructeur de ces pénalités, adressez-vous à l'établissement qui a accordé sa garantie de livraison. La garantie de livraison apportée par l'établissement de crédit ou d'assurance cesse ses effets lorsque les réserves formulées ont été levées.
Lire la suite

Le prêt épargne logement (PEL)

Principe Le PEL est un dispositif qui permet de contracter un prêt à un taux fixe prédéterminé après une phase d'épargne dont le terme est atteint au bout de 4 ans. A la suite de cela il peut soit être clôturé, vous récupérerez alors les fonds que vous aviez déposés ainsi que les intérêts produits, soit être poursuivi, soit permettre d’obtenir un prêt immobilier à un taux privilégié. Son principal avantage réside dans le fait que la somme empruntable sera considérée par la banque comme faisant partie intégrante de votre apport personnel. La durée minimale d’épargne est de 4 ans à compter de l’ouverture et au-delà de 10 ans, un PEL non clôturé ne peut plus recevoir de versement mais continue toutefois à générer des intérêts pendant 5 ans maximum. Les intérêts du PEL sont capitalisables et seront donc eux-mêmes producteurs d’intérêts l’année suivante. Le taux d’intérêt d’un PEL est d’ailleurs lié à la date à laquelle il a été ouvert : Taux de rémunération du PEL Date d’ouverture Taux Entre août 2003 et janvier 2015 2,5% Entre février 2015 et janvier 2016 2% Entre février 2016 et juillet 2016 1,5% Depuis le 1er août 2016 1% Si le PEL a été ouvert avant le 1er janvier 2018, l'obtention du prêt permet à son souscripteur de bénéficier d'une prime d’état. Convertir un PEL en Prêt Epargne Logement Pendant la période de détention du PEL, le détenteur accumule ce que l’on nomme des droits à prêt. Ces droits à prêt sont équivalents aux intérêts produits durant la phase d’épargne et permettent de déterminer le montant du Prêt Epargne Logement. Le prêt peut permettre notamment : L'achat et la construction d'un logement neuf ou ancien destiné à être votre résidence principale. Le financement de travaux ou amélioration du logement principal. Montant et durée du prêt Le montant maximum du prêt est de 92 000 €, et sa durée est de 2 à 15 ans. En cas de cumul de compte épargne logement (CEL) et PEL détenus par un même titulaire, le montant maximum du prêt peut atteindre 92 000 € et ces prêts doivent être consentis par le même établissement. Le taux d'intérêt dépend de la période où a été souscrit le PEL. Taux de rémunération du PEL Plan ouvert Taux d'intérêt du prêt Entre le 16 mai 1986 et le 7 février 1994 6,32% Entre le 7 février 1994 et le 22 janvier 1997 5,54% Entre le 23 janvier 1997 et le 9 juin 1998 4,80% Entre le 9 juin 1998 et le 25 juillet 1999 4,60% Entre le 26 juillet 1999 et le 30 juin 2000 4,31% Entre juillet 2000 et juillet 2003 4,97% Entre août 2003 et janvier 2015 4,20%% Entre février 2015 et janvier 2016 3,20%% Entre février 2016 et juillet 2016 2,70% Depuis août 2016 2,20% Contactez Maisons Extraco ou votre établissement bancaire pour plus de renseignements.
Lire la suite
LES RECHERCHES ASSOCIÉES
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *  
* Champs obligatoires
ENVOYER